Bioplastiques, solution écologique ou green washing ?

admin3340/ décembre 23, 2020/ Non classé/ 0 comments

source: Brian Yurasits via Unsplash

Bioplastique, biodégradable, biosourcé… Ces mots sont très souvent utilisés, mais que signifient-ils vraiment ?
BoxEaty décrypte pour vous !

Le terme « bioplastique » est un terme général qui désigne une catégorie de matériaux.  Il regroupe deux types de plastiques: 

  • Les biosourcés 
  • Les biodégradables

Nous analyserons dans une première partie les plastiques biosourcés et leurs impacts et dans la seconde, les plastiques biodégradables.

 

Bonne ou mauvaise idée ?

Le plastique biosourcé

Définition : Biosourcé signifie provenant de la biomasse, c’est-à-dire fabriqué à partir de matière végétale (maïs, pomme de terre, canne à sucre, etc…). 

Attention, le terme “bio” n’a aucun lien avec l’agriculture biologique. Premièrement il faut savoir qu’un plastique biosourcé (donc d’origine végétale) n’est pas forcément biodégradable. 

  • Soit disant d’origine végétale, il ne l’est qu’en partie car il contient souvent une grande quantité de pétrole. En effet, on considère qu’un plastique est biosourcé lorsque sa composition atteint les 25% de biomasse, pouvant donc aller jusqu’à 75% de pétrole.
  • L’origine de la biomasse est très importante et a un fort impact environnemental sur le produit ainsi que sur les populations locales. Prenons l’exemple du maïs. Premièrement sa production relève d’une agriculture industrialisée gourmande en eau et en produits chimiques. De plus, la surface utilisée pour la production de plastique ne sera plus disponible pour la production alimentaire.
  • Enfin, dernier point important à analyser, sa fin de vie. A la fin de son utilisation, ce polymère devient comme un déchet plastique ordinaire.Il devient même plus difficile à recycler car ses propriétés chimiques altèrent la qualité du recyclage des autres polymères connus. Bien souvent, il finit par être incinéré, mis en décharge voire jeté dans la nature. 

 

Le plastique biodégradable

Définition : Biodégradable signifie qu’il peut être décomposé naturellement par des micro-organismes (champignons, algues etc…) dans des conditions spécifiques. En étant « digérés », ces plastiques se dégradent en éléments simples (oxygène, carbone, hydrogène).

Sur le papier c’est bien mais qu’en est t’il de la réalité ?

  • Ces polymères doivent être traités dans des centres techniques ou dans un compost domestique selon certaines normes.  Difficile quand on n’a pas de jardin sur Bordeaux ! Beaucoup de nos déchets finissent dans nos poubelles classiques ou au fond de l’océan. Les conditions nécessaires à leur dégradation ne sont alors pas atteintes. 
  • Résultats: De nombreux emballages, sac plastiques et autres se dégradent trop lentement (des années selon les produits) ou alors de manière incomplète créant des micros particules encore plus dangereuses pour l’environnement. 

 

En conclusion :

Les utilisateurs finaux ne maîtrisent pas la signification de ces termes et se font abuser par la communication marketing en pensant agir pour le bien de la planète. Pire encore, à cause du terme « bioplastique »,  les gens ont tendance à jeter volontairement leurs déchets dans la nature.

La meilleure solution est de limiter au maximum notre utilisation de plastiques même bio et de se tourner vers le réemploi. Par exemple en utilisant les box en verre consignées de BoxEaty qui, avec le concours de ses établissements partenaires a déjà permis d’éviter l’utilisation de plus de 25000 emballages à usage unique « Bio » ou pas…

 

Sources:

  • https://www.ecoconso.be/fr/content/les-bioplastiques-sont-ils-vraiment-ecologiques
  •  https://fr.wikipedia.org/wiki/Bioplastique
  • https://www.actu-environnement.com/ae/dictionnaire_environnement/definition/biodegradable.php4
  • https://www.qqf.fr/infographie/74/pollution-plastique
  • http://www.bioplastiques.org/quest-ce-que-cest

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*